Biomasse et biodiversité forestières
  • Les enjeux politiques, économiques et juridiques
  • Quel potentiel de récolte du bois pour quelles utilisations effectives ?
  • Quelle gestion forestière pour récolter plus ?
  • Comment préserver mieux tout en récoltant plus ?
  • L'analyse et le positionnement des acteurs.
  • Pourquoi préserver mieux ?
  • Quelles relations entre « récolter plus » et « préserver mieux » ?
  • Comment préserver mieux ?
82 résultats trouvés
Enjeux et problématique – Objectifs et démarche de l’étude (Chapitre 1 de l'étude BIO 2 Biomasse et biodiversité forestières)
Par : Landmann G.
A la demande du ministère de l’écologie, cette étude a été réalisée dans le but de faire un état de l’art des relations entre biomasse forestière et biodiversité. Elle s’inscrit dans le cadre de l’accord de 2007 (Grenelle de l’environnement) entre la Fédération France Nature Environnement, la Fédération nationale des Communes forestières, l’Office national des Forêts et la Fédération Forestiers privés de France sur le thème « Produire plus de bois tout en préservant mieux la biodiversité ; une démarche territoriale concertée dans le respect de la gestion multifonctionnelle des forêts ». L’objectif de l’étude est de faire émerger les conséquences d’une utilisation accrue de biomasse forestière sur la biodiversité forestière et les ressources naturelles à court et moyen terme (2030-2050). Le présent chapitre pose les bases sur lesquelles repose cette étude, en recontextualisant celle-ci (objectifs fixés à l’horizon 20 ...


Guide pour la prise en compte de la biodiversité dans la gestion forestière
Par : Laporte M.
La notion de biodiversité est tout d’abord abordée afin de mieux comprendre les enjeux qui sous-tendent sa préservation. Il s’agit en effet de bien connaître la biodiversité (les sources de biodiversité, les zones à enjeux patrimoniaux) pour pouvoir la protéger. Afin d’avoir une idée plus claire du sujet, un exemple est pris : celui du Bois des Tailles : les stations et les peuplements forestiers y sont analysés. Puis les préconisations pour le document de gestion durable de la forêt sont exposées : prévoir de mieux cartographier sa forêt, prévoir de diversifier les traitements sylvicoles et la structure des peuplements, prévoir de valoriser le mélange des essences forestières, veiller à maintenir l’équilibre sylvo-cynégétique. Suivent des préconisations pour la gestion des peuplements (martelages, exploitation, renouvellement, travaux d’entretien, bois morts et arbres à micro-habitats), des préconisations de gestion pour les milieux associés ...


Facteurs environnementaux dans la production de bois de feu: opportunités, risques, et critères et indicateurs pour des pratiques durables
Par : Lattimore B.
Bioenergy from sustainably managed forest ecosystems could provide a renewable, carbon-neutral source of energy in many nations and communities throughout the world. In order for forest bioenergy to be an ecologically sustainable fuel source, woodfuel procurement systems must not adversely impact forest ecosystems or the environment. Sustainable forest management (SFM) certification schemes are one mechanism for applying standards and monitoring regimes to forest management systems to ensure ecological sustainability. This paper provides a global review of the main environmental risks to forest ecosystems that can arise from household- to industrial-scale woodfuel production systems, including forest soil quality and site productivity, water resources, biodiversity and carbon budgets. A set of regionally adaptable principles, criteria, indicators and verifiers of sustainable forest management were developed, based on criteria and indicators from existing internationally recognized ...


Elaboration d'une grille d'évaluation multifonctionnelle des chantiers forestiers bois-énergie -- Mémoire de fin d'étude
Par : Le Meur F.
"Ce mémoire présente le travail d'élaboration d'une grille d'évaluation multifonctionnelle de la qualité des chantiers d'exploitation forestière qui produisent du bois-énergie. L'outil réalisé doit permettre aux propriétaires, aux gestionnaires ou aux collectivités de réaliser un premier état des lieux des chantiers existants et d'identifier d'éventuelles menaces sur la pérennité d'une forêt multifonctionnelle. La grille est composée de deux volets. L'évaluateur commence par remplir le premier volet qui permet de mettre en évidence les sensibilités du peuplement à l'exploitation forestière. Ce premier volet comprend une série d'indicateurs regroupés sous les trois fonctions du développement durable à savoir l'environnement, le social et l'économie. Les indicateurs choisis traduisent la sensibilité d'un peuplement forestier à une récolte de bois-énergie, aussi bien pour la biodiversité que pour la qualité des eaux ou la valeur d'avenir des arbres.. ...


Rapport au Ministre d’Etat, Ministre de l’écologie, du développement et de l’aménagement durables et au Ministre de l’Agriculture et de la Pêche
Par : Leroy P.
Rapport présenté par M. le sénateur Philippe Leroy, chefs de projets : Ségolène Halley des Fontaines et Christian Barthod, avec la participation d’Alain Moulinier. Le Comité Opérationnel N°16 («Forêt»), avait pour mission principale de formuler des propositions répondant aux objectifs du Grenelle de l’Environnement. Dynamiser la filière bois en protégeant la biodiversité forestière ordinaire et remarquable : produire plus de bois (matériau et énergie renouvelables) et mieux en valoriser les usages. Privilégier la valorisation locale du bois (matériau, énergie) dans les projets de développement locaux et les projets de territoire. Renforcer la certification (FSC et PEFC) et privilégier l’emploi du bois certifié dans les constructions publiques. Rendre obligatoire la certification des bois importés. Promouvoir le bois éco-matériau dans la construction, dans le cadre d’un plan national en faveur du bois. Adapter les normes de construction au matériau ...


Construire une société soutenable : quelle production pour quels usages du bois des forêts françaises
Par : Les Amis de la Terre
Le bois est une ressource renouvelable qui, si on n’en récolte pas trop et respecte l’équilibre nécessaire au maintien de la biodiversité et des ressources naturelles, permet de produire de l’énergie à faible coût. Une partie des forêts françaises n’est cependant pas exploitée pour des raisons d’accessibilité et environnementales : environ 15 % de la production biologique des forêts françaises n’est pas mobilisable. Pour la fertilité des sols et pour la biodiversité, il est nécessaire de prendre des mesures par rapport à l’exploitation du bois des forêts. La tendance est au renforcement de l’utilisation du bois comme matériau pour la construction et du bois comme énergie. Il faut donc augmenter la récolte de bois pour certains usages et la réduire pour d’autres, et ainsi éviter de prélever plus que la production biologique. Enfin, l’objectif, pour l’économie forestière, est de réduire les émissions de gaz à effet de serre liées au ...


Rapport pour le Conseil Législatif de l'Etat de Washington -- Du bois à l'énergie dans l'Etat de Washington: les impératifs, les opportunités et les obstacles au progrès
Par : Mason C.L.
Cette analyse traite des obstacles à l’utilisation de la biomasse ligneuse comme énergie dans l’Etat de Washington. Le bois y est la plus grande ressource de biomasse et la moitié de la surface est recouverte de forêt. La partie 1 présente le background et le contexte de l’étude (notion de bois-énergie) ; la partie 2 traite quant à elle du changement climatique, de l’indépendance énergétique et du développement durable comme des impératifs dans le développement des ressources énergétiques. Dans la troisième partie, les possibilités d’utiliser les débris ligneux, afin de les transformer en combustibles liquides, sont passées en revue ; la partie 4 est le cœur du rapport et est centrée sur les obstacles cités précédemment. Enfin, alors que la cinquième partie propose des conclusions à l’analyse, des recommandations dans le domaine sont énoncées.


Biodiversité potentielle dans les forêts du Vercors : une approche hiérarchique pour la conservation des espaces forestiers
Par : Mathilde Redon
"Le déclin de la biodiversité lié à l'augmentation des pressions sur les ressources naturelles, fait l'objet d'un large consensus. Cette situation souligne un besoin urgent de développer des outils de diagnostic et de suivi de l'état de la biodiversité qui soient spatialisés, rapides à mettre en œuvre, peu coûteux et qui permettent de réaliser des expertises à l'échelle des territoires. Une des hypothèses centrales en écologie est qu'il existe des relations positives entre l'hétérogénéité spatiale mesurée dans la mosaïque paysagère et la richesse en espèces qui peut y cohabiter à différentes échelles. Dans ce travail, nous nous appuyons sur cette hypothèse pour développer un Indice de Biodiversité Spécifique Potentielle afin de réaliser un diagnostic de l'état de la biodiversité dans la mosaïque paysagère intra-forestière à différentes échelles, en prenant l'exemple du massif du Vercors. Cet indice s'appuie sur des indicateurs et des critères ...


Protéger la biodiversité dans les systèmes de production de bioénergie forestière
Par : Mayfield C.
Les activités liées aux systèmes d'exploitation de la forêt à des fins énergétiques sont souvent nuisibles à la biodiversité et aux ressources naturelles. Le tableau 1 fournit un résumé précis des effets potentiels de la production de bioénergie sur la biodiversité forestière. Il faut donc que les forestiers prêtent attention à la protection des habitats et, l'un des moyens de conserver la biodiversité forestière est de gérer les peuplements correctement.


Produire de l'énergie; protéger les forêts -- Problèmes et opportunités concernant la biomasse forestière
Par : McDow W.
Comment produire de l’énergie, à partir de la biomasse forestière, tout en protégeant les forêts ? La prise en compte des ressources naturelles est indispensable et il faut savoir que les ressources forestières ne sont pas infinies. Le concept de « développement durable » permet de considérer les différents paramètres que sont l’eau, le sol et la biodiversité forestière. Enfin, la politique du bois-énergie requiert le respect de certaines règles visant à protéger l’environnement dans le cadre de la récolte du bois.


Guide des bonnes pratiques de mobilisation durable de bois en Europe
Par : MCPFE (Ministerial Conference on the Protection of Forests in Europe)
This document is intended to provide guidance for sustainable mobilisation of wood in Europe. The guidance will refer to good practice examples of successful and sustainable mobilisation of wood, to assist policy-makers and practitioners alike in taking and supporting similar measures. As such, this document aims to give clear, concise and operational guidance, and to add value to existing and other ongoing work on the subject, including work conducted by FOREST EUROPE, the European Commission and UNECE/FAO, i.e. related to the implementation of the EU Forest Action Plan, the EU Renewable Energy Policy objectives and action plans, and MCPFE Warsaw Resolution 1 “Forests, Wood and Energy”.


Les élus et la biodiversité dans la gestion des forêts communales et des territoires de projets
Par : Monin J.-C.
Déclaration conclusive au séminaire national FNCOFOR :FNE « Les élus et la biodiversité dans la gestion des forêts communales et des territoires de projets » à Cerniébaud (5-6 novembre 2009). Développer l’intégration de la biodiversité dans la gestion courante des forêts communales. Accroître la participation des forêts communales à la représentativité du réseau national des espaces protégés. Appuyer le dispositif Natura 2000 et l’implication des communes forestières dans le prolongement des conclusions du séminaire de St Rémy de Provence. Accompagner les élus des communes forestières dans le projet de la trame verte et bleue. Intensifier la préservation de la biodiversité dans les démarches de territoire.


La reconstitution des forêts détruites -- L’Office national des Forêts guide la reconstitution des forêts publiques
Par : Mortier F.
"La stratégie de reconstitution des forêts élaborée par l’ONF a été définie sur la base des enseignements tirés des tempêtes passées, en France comme à l’étranger, et d’un réseau de compétences d’une centaine de personnes : forestiers, scientifiques, associations, représentants de communes forestières… Cette stratégie est fondée sur : la protection des sols, des régénérations en place et des sous-étages lors de l’exploitation forestière, une gestion extensive des rémanents, la conservation et la gestion de ce qui est resté sur pied, le maintien des lisières, des clairières… la définition des objectifs et des moyens selon les enjeux après diagnostic, concertation interne et concertation externe avec les acteurs concernés du territoire, la maîtrise des ongulés et, si nécessaire, la protection des régénérations contre la dent du gibier, la priorité à la régénération naturelle et aux mélanges d’essences en s’intégrant dans les ...


Les impacts à long terme de l'exploitation forestière sur les sols, sur les rendements des produits liés et sur le potentiel économique d’une forêt de Nouvelle-Zélande
Par : Murphy G.
The effect of soil disturbance (litter removal, topsoil removal and compaction) from forest harvesting on the productivity, log product yields and economic potential of secondrotation Pinus radiata growing on a clay loam soil, was assessed in a long-term trial 21 years after planting. The results are projected forward to the expected harvest age of 28 years. Relative to control plots, average tree volume at 21 years was reduced by 8% in the plots where the litter had been removed and the topsoil had been compacted, and by up to 42% in the plots where the topsoil had been removed and the subsoil compacted. The “degree of compaction” did not have a significant effect on average tree volume in the plots where litter had been removed but did have a significant effect where the topsoil had been removed. Per tree economic potential was reduced to a greater extent (up to 60% loss in value) than average tree volume was reduced. This was largely due to changes in log product yield ...


Regards sur la politique des forêts en France
Par : Neyroumande E.
"Depuis le Moyen-Âge, le Royaume puis la Nation ont lutté pour maintenir, puis développer, des ressources forestières soumises aux pressions fortes des besoins de la société française. Cette vision patrimoniale mais utilitariste de la ressource a accompagné la restauration quantitative progressive de la couverture boisée depuis la fin du XIXe siècle. Après la seconde guerre mondiale, une vision productiviste, imitant le développement agricole, l’a remplacée, alors même que la déprise rurale mais aussi les préoccupations concernant les loisirs, puis plus tard la biodiversité et le développement durable, transformaient la réalité sociétale des forêts françaises. Lorsque la gestion de la forêt devenait officiellement multifonctionnelle (loi de 2001), les moyens pour l’y inciter n’étaient pas en place, voire réduits. Le rôle social et environnemental de la forêt, unanimement reconnu, a été délégué aux choix du rédacteur du plan ...


Bois-énergie: maîtriser les impacts
Par : Nicolas M.
S’il est d’une brûlante actualité, le bois-énergie n’est pas une nouveauté. Souvenons-nous : les débuts de l’ère industrielle, la surexploitation des taillis, la dégradation sévère et persistante des sols fragiles… Raisonnons aujourd’hui en termes de gestion durable et préservons, entre autres, les sols. [résumé extrait du document]


Identifier, gérer et surveiller les conflits entre la conservation de la biodiversité des forêts et les autres intérêts humains en Europe
Par : Niemelä J.
In this paper, circumstances where various human activities and interests clash with the conservation of forest biodiversity are examined, with particular focus on the drivers behind the conflicts. After identifying past and current human-related threats potentially leading to conflicts in forests, the paper will focus on conflict management and monitoring, with an emphasis on inclusionary stakeholder networks and a range of approaches towards sustainable land use. Three dimensions of conflicts are examined: substance (dhow things areT), procedure (dhow things are doneT), and relationships (dhow people behaveT). These relations will relate to three conflict management approaches: (1) technical, which may contribute to reduce or solve the conflict acting on the dsubstanceT dimension, (2) political, which may influence the dprocedureT dimension of the conflict establishing principles or rules, and (3) cultural, which may affect the drelationshipT dimension of the conflict. Finally, a ...


Le bois énergie
Par : ONF (Office National des Forêts)
Le bois, énergie traditionnelle, est plus que jamais d'actualité. Réduire notre dépendance énergétique et nos émissions de gaz à effet de serre sont des priorités en France et dans l'Union européenne. Le bois est l'énergie renouvelable la plus apte à y répondre grâce à une ressource disponible et une filière qui s'organise. Ce dossier se compose de quatre parties : 1. Le bois, premier combustible renouvelable 2. Une énergie incontournable pour réduire les émissions de CO2 3. Le bois représente 1/3 de l'objectif français en énergie renouvelable 4. Une énergie propre qui préserve l'environnement.


La gestion durable des forêts publiques… en forêt domaniale
Par : ONF (Office National des Forêts)
Ce document fait le point sur les objectifs de gestion durable et multifonctionnelle dans les forêts domaniales, et leur mise en œuvre par l'ONF. Il apporte aussi les réponses aux questions les plus fréquemment posées par le double protocole "Produire plus de bois tout en préservant mieux la biodiversité", signé en 2007 entre l’ONF, France nature environnement, la Fédération nationale des communes forestières et Forestiers privés de France. Rappel historique des différents modes de gestion de la forêt domaniale française (10% de la surface des forêts), réglementations, Code Forestier. Avec l’urbanisation et la montée en puissance des loisirs et de la protection de la nature, les forêts domaniales, aux portes des grandes villes, ont connu une fréquentation croissante ; elles ont aussi constitué les premiers noyaux d'espaces protégés (les premiers parcs nationaux sont créés à l'initiative de l'administration forestière). La gestion de la forêt domaniale ...


Naturalité des forêts et biodiversité : une comparaison par méta-analyse de la richesse spécifique des forêts exploitées et des forêts non exploitées en Europe
Par : Paillet Y.
"Cette étude synthétise les résultats de 51 publications comparant la biodiversité de forêts exploitées et non-exploitées en Europe. La richesse spécifique des forêts non-exploitées a tendance à être plus forte que celle des forêts exploitées mais la réponse dépend du groupe taxonomique et/ou écologique étudié. De plus, la différence entre richesses spécifiques s’accroit au profit des forêts non exploitées le long d’un gradient de naturalité. Ces résultats permettent d'identifier les lacunes et d'orienter les politiques de conservation." [Résumé extrait du document].



Ma boite de dialogue
GIP-Ecofor ©  |  Nous contacter  |  Alerte mail