Biomasse et biodiversité forestières
  • Les enjeux politiques, économiques et juridiques
  • Quel potentiel de récolte du bois pour quelles utilisations effectives ?
  • Quelle gestion forestière pour récolter plus ?
  • Comment préserver mieux tout en récoltant plus ?
  • L'analyse et le positionnement des acteurs.
  • Quelles ressources disponibles ?
  • Quelles utilisations ?
  • Quelle place du bois dans la concurrence ?
  • Quelles conditions, quels freins à une mobilisation accrue ?
  • Quel soutien des pouvoirs publics à l’économie forestière ?
122 résultats trouvés
Etude des ressources bois-énergie en région wallonne
Par : Polomé P.
L’étude consiste en l’élaboration d’un tableau de bord de la ressource bois disponible en forêt et dans l’industrie pouvant être destinée à des fins énergétiques. Précisément, il convient de : - Réaliser un état des lieux des ressources disponibles (quantité et qualité) sous forme de biomasse en forêt et sous forme de sous-produits dans les différents secteurs de transformation de la filière bois en Région wallonne (RW) ainsi que dans les régions frontalières ; - Evaluer les besoins en bois et les qualités requises pour chaque partenaire de la filière bois en RW ainsi que dans les régions frontalières pour les cinq à dix prochaines années ; - Etudier la sensibilité du marché aux pressions en provenance de l’utilisation énergétique du bois. Le présent projet se place dans un cadre d’aide à la décision publique. Compte-tenu d’une ressource bois régionale sollicitée par un ensemble d’utilisateurs situés en Wallonie, il importe de ...


Evaluation intégrée des systèmes de bioénergie forestière dans les bassins: Le cas de la Catalogne et l'utilisation de groupes participatifs IA-focus
Par : Puy N.
The present paper applies and adapts the methodology of integrated assessment focus groups (IA-FGS) in order to understand and analyse the enhancing factors, as well as the constraints which drive or limit the take-off and development of sustainable forest biomass energy systems in a selected large forested area of the Mediterranean basin. Our study provides both quantitative and qualitative data from Catalonia, Northeast Spain. We provide historical trends in forest expansion; an assessment of technological, socio-economic and ecological options of forest management; and plausible scenarios of its future evolution. Results show that while the opportunities and stakes are high, in Mediterranean countries, specific socio-ecologic factors need to be taken into account if forest biomass is to contribute decisively to securing renewable sources of energy in Europe, integrating landscape planning with resource policies or mitigating climate change. Among these key factors identified are ...


Les Européens et le bois -- Que pensent les Européens du bois et de ses usages?
Par : Rametsteiner E.
The present publication reviews the consumer and business surveys carried out in Europe on that certain market segment comprising wood and products made from it. Together with the report “Europeans and their Forests”, published by the MCPFE and the UN-FAO/ECE Forest Communicators Network in 2003, it constitutes the most comprehensive insight into public perceptions as regards forests and forest-based products. [résumé extrait du document]


Concilier politique de sensibilisation et accompagnement avec les impératifs d’un Parc naturel régional
Par : Renon P.
Le Parc du Morvan est l’un des parcs naturels régionaux les plus engagés en ce qui concerne la valorisation du bois en bois-énergie ; 25% du chauffage provient d’ailleurs du bois. Le bois-énergie s’articule autour de deux domaines : la structuration de l’approvisionnement en combustible bois, et les chaudières automatiques à bois déchiqueté (il en existe trois types). Le développement du bois-énergie dans le Morvan s’inscrit dans une politique de développement durable, à trois niveaux principalement : sur le plan social, cela permet le maintien de certains emplois ; économiquement, le prix du KWh produit est assez faible, et enfin au niveau environnemental, la production de bois-énergie concourt à limiter la production de gaz à effet de serre dans l’atmosphère.


Mobiliser plus de bois, c'est possible
Par : Rérat B.
La forêt française produit 100 millions de m3 de bois par an alors que la récolte atteint à peine 60 millions de m3. Pendant que nous capitalisons de la matière première ligneuse en forêt, le déficit de notre balance commerciale se creuse car nous importons plus de bois que nous n’en exportons. Il y a donc urgence à mobiliser et à transformer plus dans l’Hexagone. En région, le CRPF des Pays de la Loire et ses partenaires régionaux entendent participer à l’effort national. [résumé extrait du document]


La Slovénie veut jouer la carte du bois-énergie
Par : Rérat B.
Dans le contexte actuel européen de promotion des ressources bioénergétiques, la Slovénie présente un taux bas de récolte de sa biomasse forestière qu’elle pourrait accroître. C’est pourquoi la perspective de l’exploitation de cette biomasse pour la transformer en bois-énergie apparaît comme une évidence. Des systèmes informatisés ont été mis en place en Slovénie (Wisdom, Weiss…) qui permettent de suivre l’état de l’offre et de la demande en biomasse par exemple. Mais de façon assez surprenante, la quantité de bois mobilisé ne suffit pas à l’approvisionnement des industries slovènes qui doivent recourir à l’importation.


ATELIER 3-1 Le développement de la filière bois énergie dans les territoires : atouts, opportunités, obstacles, handicaps : La mobilisation des ressources forestières
Par : Réseau Rural Régional Poitou-Charentes
Tout d’abord, on a une description des différents produits associés à la filière bois-énergie : la bûche, la plaquette forestière, le bois déchiqueté, le granulé de bois. Puis est réalisé un bilan des chaufferies bois sur 2008 (nombre, puissance, prix) avant de dresser un panorama des perspectives et des enjeux de la filière bois-énergie. Parallèlement plusieurs actions importantes ont été lancées en Poitou-Charentes dans le domaine du bois-énergie et contribuent à l’expansion de la filière. Un point est fait sur les aides et le marché public (appel à projets, différents fonds et autres subventions). Enfin des exemples de démarches territoriales sont pris au cas par cas avant de procéder à un système de questions-réponses pour conclure.


Nicolas Sarkozy présente ses orientations pour la filière bois en France
Par : Rivas C.
Nicolas Sarkozy présente ses orientations pour la filière bois et lance un plan bois visant à multiplier par dix l’utilisation du bois dans la construction. Il annonce la création d’un fonds d’investissement pour la filière bois qui pourrait atteindre 100 millions d’Euros. Sylvain Angerand, chargé de campagne Forêts pour les Amis de la Terre déplore l’absence de mesures structurantes pour préserver la biodiversité et relocaliser l’économie forestière. Il rappelle la devise du Grenelle de l’Environnement « Récolter plus de bois, tout en préservant mieux la biodiversité ». Il propose deux mesures structurantes à Jean Puech (ancien ministre de l’Agriculture), qui ne sont pas retenues : protéger de façon efficace la diversité des écosystèmes en créant des espaces sans exploitation forestière et inscrire dans la loi forestière la nécessité de conserver en forêt au moins 25% de la production biologique. Les Amis de la Terre réclament un vrai ...


L’appui à l’émergence de filière sur le Parc des Marais du Cotentin et du Bessin
Par : Sanaa N.
Le développement de la filière bois-énergie dans le Parc du Cotentin et du Bessin s’inscrit dans une politique de protection du paysage et de la biodiversité (reconstitution du bocage, sites sensibles). Plusieurs opérations ont été réalisées dans un but d’accroître la filière : la création du STEVE (Service Territorial d’Entretien et de Valorisation de l’Environnement) et de la chaudière de Marchésieux. Des agriculteurs et installateurs sont motivés par la démarche. Il va s’agir d’évaluer le gisement de bois potentiellement disponible pour fabriquer des copeaux et de déterminer les coûts de fabrication et de transport de celui-ci vers une plate-forme de stockage. La création d’une structure commerciale pour pérenniser l’activité semble indispensable.


Discours de M. le Président de la République sur le développement de la filière bois
Par : Sarkozy N.
Discours prononcé à Urmatt (Bas-Rhin) le mardi 19 mai 2009. La France a besoin d’une filière bois organisée. Le potentiel forestier français est extrêmement important, mais il y a seulement 60% de l’accroissement naturel annuel qui est prélevé chaque année. Il faut multiplier par dix, dès 2010, le seuil minimum d’utilisation de bois dans les constructions neuves. De son côté l’Etat s’engagera à promouvoir la certification et l’emploi de bois certifié dans les constructions publiques. Pour développer l’utilisation du bois pour la production d’énergie, l’objectif doit être de favoriser l’utilisation de la chaleur (fond chaleur). Pour répondre à la demande croissante de bois, il faut modifier fondamentalement notre mode de gestion de la forêt, tout en préservant sa biodiversité.


Rapport d’information fait au nom de la délégation du Sénat à l’aménagement et au développement durable du territoire sur les énergies locales
Par : Sénat
Rapport N° 436, annexe au procès-verbal de la séance du 28 juin 2006 rédigé par MM. Claude Belot et Jean-Marc Juilhard, Sénateurs. Ce rapport fait état de la nouvelle donne énergétique : l’après-pétrole. Il explore quelles sont les énergies renouvelables et rappelle qu’elles sont un enjeu pour les collectivités territoriales en donnant plusieurs exemples de réussites locales dans ce domaine et en rappelant que les obstacles au développement de ces énergies n’existent pratiquement plus. Les rapporteurs proposent plusieurs types de recommandations aux trois catégories de parties prenantes que sont les collectivités territoriales, l’état et les grands acteurs de l’énergie. Aux collectivités locales, ils rappellent leur devoir d’exemplarité vis-à-vis des habitants, leur rôle de pédagogie, d’impulsion et d’orientation, la nécessité de mutualiser les moyens et les ressources, comment adopter une stratégie globale et transversale au niveau de la ...


Enersilva – Promotion de l’utilisation de la biomasse forestière à des fins énergétiques dans le sud-ouest de l’Europe (2004-2007)
Par : SUDOE (programme de coopération territoriale de l'espace sud-ouest européen)
Le Sud-Ouest de L’Europe est l’une des régions forestières qui présentent la plus forte capacité de production et la biodiversité la plus étendue en Europe. Toutefois c’est aussi l’une des régions qui souffrent du plus grand nombre d’incendies forestiers et de zones brûlées ainsi que la Région la plus vulnérable aux plaies et aux maladies. Dans ces forêts tempérées, où la présence de la propriété privée est très forte, il est nécessaire, pour obtenir un bois de qualité et parvenir à une gestion efficace et durable des forêts, de mettre en œuvre toute une série de traitements et d’interventions culturelles, ce qui donne lieu à différents types de produits forestiers qui connaissent actuellement une valorisation économique croissante. C’est dans ce contexte, et vu la nécessité de compenser les changements climatiques par l’utilisation de sources d’énergies renouvelables, en particulier par la biomasse forestière, qu’est né le projet ...


Le livre blanc des énergies renouvelables -- Des choix qui fondent notre avenir
Par : Syndicat des énergies renouvelables
"Le SER fait le point sur le développement spectaculaire des énergies renouvelables dans le monde et sur les enjeux industriels et économiques que ces formes d’énergie représentent pour l’économie de notre pays. La feuille de route du SER pour 2020 et la projection 2030 sont présentées dans cette partie : 25 % d’énergies renouvelables en 2020, 125 000 emplois supplémentaires à cet horizon. Pour atteindre ces objectifs, le SER présente douze propositions déclinées en outils concrets et applicables dès aujourd’hui." [Extrait du document]


La biomasse en France : chiffres clés
Par : Syndicat des énergies renouvelables
La biomasse en France : chiffres clés, est un document de synthèse et d'information qui souligne la part de la biomasse dans le mix énergétique et le fait que celle-ci soit un gisement énergétique considérable et partiellement inexploité. La production d’énergie à partir de la biomasse devient un enjeu majeur du Grenelle de l’Environnement. Ce document met alors en exergue le potentiel rôle de la biomasse à l’horizon 2020.


La disponibilité et la demande en fibre de bois en Grande-Bretagne de 2007 à 2025
Par : The Wood Fibre Processing & Supply Industry
This independent report, with a foreword by the commissioning associations, provides a valuable insight into the availability of a range of wood fibre types and the supply and demand balance in Great Britain during the period 2010 to 2025. In recent decades there has been a significant expansion of wood processing capacity in the UK, encompassing the production of sawn timber, wood based panel products and paper products. At the same time, there has been the development of the recovered wood supply chain, with the wood panel sector being a major consumer, alongside other markets for wood fibre of this type. More recently, the wood energy market has emerged. Significant volumes of British grown timber and recovered wood are being used for heat and/or power purposes and there is increasing interest in far greater utilisation of wood fibre, in various forms, sourced from the UK and overseas, by large scale electricity generation plants. This report provides a picture of wood fibre supply ...


Etude bois énergie -- Première phase : état des lieux
Par : Thomas J.
Première phase de l’étude menée par Jean Thomas (Ingénieur-Conseil OFME) financée par la DATAR, région PACA. Finalité de l’étude : comment créer des synergies entre les démarches territoriales et la politique de développement du bois-énergie ? Pour ce faire l’URACOFOR a fixé comme objectif à cette étude de pouvoir réajuster les objectifs, les moyens, la stratégie pour le suivi et le développement de la filière bois-énergie dans les territoires de projet. La première phase de cette étude fait un état des lieux : les projets, les différentes sources et modalités d’approvisionnement des chaufferies, les conditions d’émergence des projets et l’analyse des moyens d’accompagnement, de suivi-évaluation et d’animation des territoires de projet ainsi que des pratiques des acteurs. La collecte des données a été effectuée auprès de l’OFME et des COFOR. La position des Chartes Forestières de Territoire, des différents acteurs et partenaires dans ...


L’événement en direct avec André Richter, adjoint au Directeur général et directeur des programmes à l’institut technologique FCBA
Par : Tisserand F.
Suite aux Assises de la forêt et aux attentes qui en découlent en matière de mobilisation du bois, le ministère de l’Agriculture a confié à FCBA une mission de réflexion sur les perspectives de valorisation du bois d’œuvre feuillu. André Richter, en tant que directeur des programmes de l’institut technologique, a accepté de dessiner les contours de cette mission. Interrogé par Fabienne Tisserand du Bois International, il explique tout d’abord son rôle au sein du FCBA et donne des précisions sur l’étude "Perspectives de valorisation des bois d’œuvre feuillus français à l’horizon 2020" débutée en mars 2010.


Position en réponse au discours d’Urmatt élaborée en Assemblée le 28 août 2009
Par : Union Régionale des Syndicats de Propriétaires Forestiers et Sylviculteurs de Provence Alpes Côte d’Azur
Le terme de sous exploitation évoqué dans le discours du Président de la République véhicule une connotation négative pour les forestiers et plus particulièrement les forestiers privés. Il n’y a plus en France de politique forte de la forêt et du bois d’où une perte des savoirs-faires depuis deux générations et la nécessité de faire appel aux importations. Le coût de la main-d’œuvre est un facteur aggravant. Un rappel historique de l’exploitation forestière est exposé. La vente du bois devra être économiquement rentable : priorité à la reconquête du marché. Il faudra revoir l’infrastructure routière et le matériel forestier mis à disposition. Pour le bois-énergie, il faudra revoir le prix des matériels de chauffage et les incitations fiscales. Pour le bois d’œuvre, les savoirs-faires ont pratiquement disparu et il faudra rattraper le retard. Pour le bois construction, il faudrait l’imposer aux collectivités.


Biomasse forestière disponible pour de nouveaux débouchés énergétiques et industriels (Calcul des volumes) -- Partie 2 : Calcul des volumes
Par : Vallet P.
Rapport final de la Convention DGFAR/Cemagref N° E19/06. Dans le cadre de l’étude commanditée par le Ministère de l'Agriculture et de la Pêche au Cemagref, ce rapport tente d'estimer les quantités de bois (biomasse forestière) disponibles en France pour de nouveaux usages énergétiques et industriels. En préalable aux calculs de disponibilité, les documents récents qui abordent cette problématique de disponibilités forestières à l'échelle nationale ou régionale ont été recherchés et exploités. Plus de 300 références ont été signalées par les acteurs de la filière forêt-bois. Ce document présente l'ensemble des documents recensés et synthétise l'information trouvée. Les différents gisements de biomasse. Les différentes méthodes pour estimer la disponibilité en bois dans diverses régions françaises, simulations. Etat des lieux de la forêt française. Liste des documents recensés. Synthèses. Données et compartiments étudiés (IFN, SCEES, CEREN ...


Le rôle du bois-énergie en Europe et dans l'OCDE
Par : Van den Broek R.
In this report an analysis is made of the quantity and quality of wood energy consumption in the three regions mentioned. Wood energy consumption is related to the total removals of roundwood and to the total primary energy supply in each country. Further, a disaggregation is made for most countries into the various categories of wood energy which are consumed. In addition to this for the EU we also show by which main economic sectors the wood energy is consumed. Especially in relation to the EU, we also focus on the impact of this wood energy consumption on the environment and socio-economic factors as employment. Part A starts with a short methodological section. Here the way in which the best estimate has been constructed on the basis of the available databases is discussed. These databases have been described in the background section of this report. The rest of the report consists of an analysis of the use of wood energy in the three regions that have been distinguished: the ...



Ma boite de dialogue
GIP-Ecofor ©  |  Nous contacter  |  Alerte mail